Les fake Tinder

Je vous vois déjà venir … « Elle est sur Tiiiiinder !!« . Ok les gars soyons clairs : qui n’y est pas ?
A tous ceux qui ont été, sont ou seront un jour célibataire (oui c’est un passage obligé désolée), vous passerez certainement par l’agence matrimoniale du XXIème siècle, arrêtons de nous leurrer. Même les plus réfractaires y jettent un petit coup d’oeil un jour où l’autre.

Alors oui je vois déjà ceux qui ne connaissent pas (ou très peu) me sortir leur armada de clichés ambiance : « Non mais c’est juste pour ken », « Faut vraiment être incapable de choper autrement pour se servir de ça », « Y’a que des cageots dessus de toutes manières » … J’en suis fatiguée d’avance. Tout d’abord la décision de coucher rapidement ou non n’appartient qu’aux principaux concernées (ce qui se passe d’ailleurs de tous jugements, à bon entendeur) et dépend des envies et convictions de chacun, de plus le coup d’un soir a toujours existé, sans avoir besoin de l’existence d’une appli. Ensuite Tinder permet de rencontrer des gens que l’on n’aurait jamais rencontré autrement : milieu social différent, âge différent, petit éloignement géographique, lieux de sorties différents … et je pense qu’il est toujours bénéfique d’élargir ses horizons. J’ai moi-même fait des rencontres sympas que je n’aurais pas faites autrement que grâce à Tinder, et elles m’ont toutes apportées quelque chose, ne serait-ce que du point de vue de mes interactions sociales (et pas de celui de mon tableau de chasse, calmez-vous tout de suite les mauvaises langues). Enfin pour le problème de « Ils sont tous moches », je ne peux que vous inviter à vous créer un compte et aller vérifier par vous -mêmes. Je ne me porte pas garante du niveau moyen, c’est un peu comme les soldes, y’a du bon et du moins bon (aucune méchanceté, ça dépend des goûts de chacun).

Comme vous l’aurez sûrement compris, je suis une grande partisane de Tinder que j’ai commencé à utiliser le 1er janvier 2014 (oui lendemain de cuite = prise de conscience) et que j’utilise toujours (pour la Police des Moeurs qui fourre toujours son vilain nez partout : l’utilisation a toujours été interrompue durant mes périodes de couple). Cette appli m’a permis de rencontrer pas mal de gens, et sauf une fois où le mec était vraiment inintéressant au possible, ça a toujours été un bon moment autour d’un verre bien souvent. Une fois ça a même été une belle histoire. Mieux vaut que je ne m’étende pas là-dessus.

Donc MERCI TINDER. Vraiment.

Par contre, un truc qui me rendra toujours folle et que je ne comprendrai jamais ce sont les « fake« . A savoir les mecs qui utilisent l’identité de quelqu’un d’autre. Je suppose que ça existe aussi chez les filles mais je ne drague que la partie mâle de l’humanité.

Donc les « fakes », ces mecs-là qui utilisent les photos (et parfois même le prénom) de quelqu’un d’autre (mauvais souvenir mon Théo ❤ ). J’en ai déjà croisé quelques uns comme ça. Mais vous espérez quoi les gars ? Le principe de Tinder c’est quand même de se rencontrer à un moment ou un autre. Vous allez faire comment ? Vous pointer en disant « Bon ok j’ai piqué les photos d’un mec sur insta mais regarde c’est sympa de discuter ensemble quand même non ? »  Vous prendrez une gifle amplement méritée. Ou alors vous êtes des sociopathes, je ne sais pas. Du genre vous instaurez un climat de confiance, vous faîtes venir les meufs chez vous puis le programme c’est séquestrer, violer, dépecer, torturer et tout ce genre de réjouissances. Ok génial le taré 2.0, merci le numérique. Bref pour ceux qui sont un minimum sains d’esprit, arrêtez de faire ce genre de choses. Déjà parce que le bébé juriste que je suis va vous rappeler que l’usurpation d’identité est punie par la loi, ensuite parce que vous faites du tort (oui ça ne s’écrit pas « tord » merci) à la personne et parfois à son entourage direct j’entends par là sa meuf qui passe pour une cocue finie, et enfin parce qu’il vaut mieux avoir trois vrais matchs à qui vous plaisez plutôt que cent cinquante qui pensent parler à un espèce de mannequin brésilien qui provoque invariablement une fracture de la rétine.

Soyez vous-mêmes, je ne le répéterai jamais assez.

Mesdemoiselles, pour les novices Tinder je veux bien vous dispenser quelques conseils (oui ma copine Juliette m’appelle Master Tinder tellement je suis calée sur le sujet). Le premier est de demander impérativement Facebook, Insta et Snapchat au mec. S’il ne veut vous en donner aucun c’est très suspect (sauf s’il a la trentaine là c’est normal). Le mieux c’est Snapchat parce que vous pouvez voir sa tête sans retouches et sans qu’il tape la pose (ce qui peut vous éviter des surprises désagréables). Facebook c’est bien aussi parce que ça peut vous éviter d’aller boire un verre avec un mec qui vote FN si vous voyez Marine le Pen dans ses pages aimées (désolée mais ça je ne peux pas). Le second c’est de ne JAMAIS aller chez un inconnu ou le faire venir chez vous (oui je sais je ne suis pas votre mère mais quand même). Et enfin prévenez toujours vos potes que vous êtes avec un mec à tel endroit, ce qui peut se révéler utile si le mec est ultra lourd et que vous avez besoin de votre pote pour vous esquiver. 

Aller créez votre profil qu’on rigole cinq minutes ahah

J’en profite pour vous dire que j’ai créé une page Facebook « Laurie Zapoli »  où je posterai quelques photos et autres goodies pour patienter entre deux articles. Et si vous voulez me voir râler à longueur de journée sur snapchat c’est lauriezapoli aussi.

Merci d’être autant à me suivre, je suis très touchée à chaque fois que quelqu’un me dit qu’il aime ce que je fais. Des bisous d’amour ❤

Et photo évidemment par Julien Deprez qui va bientôt rentrer à Bordeaux (grosse joie). N’hésitez pas à liker ce qu’il fait si vous appréciez les photos.

Publicités

6 réflexions sur « Les fake Tinder »

  1. Je suis surpris par cet éloge de ce genre de réseau social alors que tu ne décris que les stéréotypes biens ragoûtants… ou alors c’était un éloge ironique?
    Ces sites ont la fâcheuse tendance à être une vitrine où seul le physique puisse l’emporter et où finalement -chacun dans sa propre description- on retrouve une énormité de banalités. Un monde bien à part tout de même… 😉

    J'aime

    1. Non vraiment il n’y avait pas d’ironie. Je savais pertinemment que ce post allait faire polémique ahah.
      Mais effectivement même s’il y a des stéréotypes il faut passer outre. Après tres honnêtement je pense que c’est représentatif des relations sentimentales contemporaines : certains sont là pour de l’éphémère, d’autres recherchent vraiment quelque chose de spécial.
      La sélection par le physique à plus ou moins d’importance suivant les utilisateurs mais je pense qu’il serait hypocrite de dire que même dans « la vraie vie » le physique ne compte pas. Il me semble difficile de tomber amoureux de quelqu’un qui nous répugne vraiment physiquement. Et pourtant je suis également d’accord pour affirmer que le physique ne fait pas tout et qu’il peut même représenter une part minime.
      Ceci dit je pense qu’il faut prendre Tinder pour ce que c’est : un « facilitateur » de rencontres qui ne demandent qu’à être concrétisées de façon réelle 😉

      J'aime

      1. Aucune polémique rassure toi! Je ne critique pas la mise en avant du physique, tu l’évoques de manière pertinente. Ce que je reproche c’est ce que je pourrais appeler la « mise en scène » et qui dénature malheureusement le naturel… Secondement je regrette cette forme de mise en concurrence qui en découle et qui finalement comme je le disais précédemment rend la personnalité réelle stérile. Il faut plaire ! Certains appellent cela le « personalbranding » – encore un anglicisme!
        Je n’ai personnellement jamais utilisé tinder, par contre pour me faire mon opinion sur les sites dits « de rencontre », j’en testé un et j’ai malheureusement constaté ce manque d’humanité et même d’humanisme. J’ai trouvé cela trop artificiel.
        Par mon commentaire, je souhaitais faite part de mon regret que tu n’aies justement pas mis en avant davantage les aspects positifs que tu attribues à l’application, car de fait je demeure frustré. 😉

        J'aime

      2. J’ai beaucoup aimé ton commentaire je l’ai trouvé constructif !
        Par rapport aux sites de rencontres, il est vrai que je n’ai testé que Tinder où justement la personne se vend moins puisqu’il n’y a pas de vraie description par exemple. Les gens que je connais qui ont testé les deux me disent que ça n’a rien à voir et que c’est difficilement comparable. Je pense que Tinder du fait que ce soit gratuit, qu’on puisse s’inscrire en deux minutes et tout ça il y a peut être moins d’attente. C’est plus comme un « jeu » pour ma génération je pense. On s’inscrit et advienne que pourra. Dans un site de rencontres classiques je pense que si l’on s’y inscrit c’est qu’on en attend vraiment quelque chose, il y a une vraie démarche de recherche et une vraie volonté de rencontre derrière.
        Concernant le fait de vouloir plaire, c’est inhérent à chacun. Même dans une rencontre réelle certaines personnes vont vouloir plaire absolument quitte à dénaturer un peu qui elles sont tandis que d’autres vont assumer leur façon d’être … C’est relatif à la confiance que chacun à en soi et à un certain degré de maturité aussi je pense.

        Aimé par 1 personne

      3. Je cerne mieux t’es attentes de ce genre d’application qui semble – à te lire – bien différent des autres sites.
        Mais je t’en supplie, je suis de ta génération! 😉

        J'aime

      4. Mais quand je disais « de ma génération » je ne supposais pas que tu n’en sois pas ahah ! Je disais juste ça parce que notre génération n’a pas été celle des premiers utilisateurs de meetic et compagnie où on nous promettait l’amour. On sait déjà que ce n’est pas forcément plus efficace que le bon vieux verre dans un bar.
        C’est juste Tinder est un « outil », un petit plus dans le jeu des rencontres.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close