L’amitié fille-garçon

j’ai menti. Je ne pouvais pas attendre une semaine de plus pour venir râler ici.

Aujourd’hui c’est un sujet qui me tient beaucoup à coeur : l’amitié entre deux personnes de sexes différents. Un ami m’a dit ceci il y a quelques jours « Je pense que tu es le genre de fille avec qui les garçons s’entendent bien et dont les filles sont jalouses ».


J’ai toujours eu des amis garçons aussi loin que je m’en souvienne. Pourtant je n’étais pas un garçon manqué à vouloir jouer au foot constamment ou à me bagarrer. J’étais plutôt du style lecture et danse classique à vrai dire ! Malgré tout je me suis liée d’amitié avec des garçons autant qu’avec des filles. Je pense que dans mon esprit d’enfant je ne faisais pas la différence et je ne voyais pas où était le problème. Ce n’est qu’à l’adolescence que ce genre d’amitiés a commencé à poser problème. A l’âge où les filles se divisent en deux clans : les connasses et les sympas (il est possible de changer de groupe tout au long de sa vie je précise). Les connasses n’ont que des copines et commencent à bitcher depuis le plus jeune âge alors que les autres restent tranquilles. Si t’avais le malheur d’être copine avec un garçon c’était forcément que tu étais so madly deeply in love. Ce genre de présomptions commence à l’adolescence et ne s’arrange pas vraiment avec l’âge. D’ailleurs quand j’ai rencontré mon meilleur ami il ne croyait pas à ce genre de relations (preuve ci-dessous).

Capture d’écran 2016-05-10 à 19.26.28

A quasiment 23 ans j’ai encore des problèmes parfois avec les copines de mes potes qu’elles arrivent avant ou après moi. C’est jalouse, c’est hystérique, ça fait des scènes …
Mesdemoiselles, vraiment, vos chéris je ne vous les piquerai jamais. Je ferais quoi d’un mec capable de tromper sa copine pour une autre ? Sincèrement ? J’ai peu d’estime pour moi-même mais j’aimerais quand même avoir un mec rien qu’à moi qui n’aime que moi.

Alors vous me direz : si je me fais régulièrement jalouser / cracher dessus indirectement pourquoi je continue à développer ce type d’amitié ? Parce qu’ils m’apportent tellement que je n’ai aucun mal à passer au-dessus de ces problèmes-là.
Côtoyer des garçons m’a permis de les connaître, d’apprendre à les comprendre et de savoir qu’ils avaient aussi leurs doutes, leurs sentiments et qu’ils ne sont pas les chiens dont parlent les connasses qui ne leur adressent la parole que dans des rapports très superficiels. Grâce à ces vraies amitiés, je sais aussi quand je rencontre un mec que je trouve objectivement beau et sympa s’il s’agit d’une simple affinité ou d’une vraie attirance. Je fais facilement la différence que d’autres filles ne peuvent pas faire.
Pour une anxieuse chronique comme moi, ils ont aussi le don de me calmer, de ne pas voir le mal partout et de m’empêcher de me faire plus de noeuds au cerveau. Ah oui et quand je chiale ils me font les meilleurs câlins du monde et me traitent comme une princesse <3. Même si parfois je dois bien avouer qu’ils me rendent folles (coucou Vincent).

Mesdemoiselles, mesdames, ne vous privez pas des ces amitiés-là, ne laissez jamais personne vous empêcher de voir vos copains.

Ah oui et pour les filles qui sont jalouses des copines de leurs mecs et pour les mecs qui sont jaloux des potes de leurs chéries, je vais vous apprendre un scoop : si vous êtes avec quelqu’un d’infidèle, il/elle n’a pas besoin d’avoir des ami(e)s pour vous tromper, il y a Tinder, le boulot, la salle de sport, la rue, le monde entier pour trouver quelqu’un avec qui vous briser le coeur.
Pour votre santé mentale, pour le bonheur de votre couple, ayez confiance en votre couple. S’il (ou elle) doit vous tromper, être jaloux n’y changera rien. Je parlerai certainement plus amplement de la jalousie dans un autre article.

Pour l’instant je file à mes révisions qui m’empêchent de voir mes copains (filles incluses pour le coup).

Encore une fois merci un million de fois pour toutes ces visitesLikez ma page ça me fera plaisir Laurie Zapoli 

Je vous joins une petite galerie de mes photos préférées, tous n’y sont pas malheureusement.

Publicités

2 réflexions sur « L’amitié fille-garçon »

  1. Ahah l’éternel discours sur les amitiés filles-garçons. Je suis tellement d’accord avec ton article !
    Depuis petite (bon d’accord, j’ai été très longtemps un garçon manqué) je traîne avec des mecs… J’ai également eu des études où nous étions très peu de nanas… Donc pas vraiment le choix.
    Mon copain est parfois jaloux, mais généralement il sait qu’il n’y a rien d’autre. Mais tu as raison, les meilleurs câlins quand ça ne va pas, ce sont mes amis d’enfance qui me les donnent ou d’autres personnes très proches (et que des garçons :p !)

    J'aime

    1. Ahah enfin une qui fait partie de ma team alors 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close