Quand tu es trop gentille

Déjà la fin du mois d’août … mais comment est-ce possible ? J’ai l’impression d’avoir fini mes partiels hier. Je ne me rends certainement pas compte que le temps est passé si vite parce que j’ai vécu un été extraordinaire. Cap Ferret, Cap Breton, Biarritz et son Big Fest, Charente, Espagne, Dax … je n’ai pas arrêté. Il faut rajouter mon anniversaire au milieu, fêté plus que dignement, et je peux vous assurer que l’édition 2016 a été formidable. Le mieux c’est qu’elle n’est pas finie puisque bientôt je rejoindrai mon Ju préféré à Soulac et ensuite direction Rome avec ma Jadou. Après ça je devrais être apte à reprendre la fac dans des conditions plus qu’optimales.

Bien entendu je ne suis pas venue écrire sans raison. J’ai de quoi râler pour ne pas changer.

Cet été, j’ai compris pas mal de choses, mais une a été une leçon plus importante pour moi que les autres. J’allais arrêter de me préoccuper des autres avant de m’inquiéter de moi-même. Malheureusement j’ai toujours été comme ça, peu importe ce que je voulais, l’important était de ménager les egos et les volontés des uns et des autres. Je dois tenir ça de ma mère à qui je répète sans cesse d’envoyer tout balader plus souvent.

Cet été je me suis privée d’une occasion importante pour moi (je vous rassure j’ai rectifié le tir par la suite) par loyauté envers quelqu’un qui en réalité n’en avait pas grand chose à secouer. Et je m’en suis mordu les doigts. Quelques temps avant je me suis fait un sang d’encre pour quelqu’un pour découvrir plus tard que finalement cette personne se portait très bien. Je pense que ça m’a servi de leçon et que je ne recommencerai plus jamais. Ces conneries m’ont porté préjudice en amitié, en amour, au boulot … La loyauté excessive ne sert strictement rien quand elle est employée envers les mauvaises personnes. A la fin c’est toujours le gentil qui perd.

Cette constatation est le point d’orgue de plusieurs situations vécues cette année où je me suis fait la réflexion suivante : si tu es trop gentil on te bouffe. Mais littéralement. A savoir que quand tu es une connasse on te ménage, on te trouve des excuses, on tolère tous tes excès parce que « c’est dans son caractère » et on n’ose pas te dire grand chose. Puis finalement quand tu es une gentille meuf qui veut bien admettre ses torts, se remettre en question, qui apporte toujours son soutien aux gens qu’elle aime, on en profite pour passer ses nerfs sur toi, utiliser tout et n’importe quoi pour te faire des histoires et te casser les couilles. Il faut arrêter de confondre « avoir du caractère » et « être odieux ». Je pense qu’on peut avoir du caractère tout en étant capable de discuter, de se remettre en question et de ne pas avoir un ego surdimensionné. Au contraire être odieux n’est pas une preuve de caractère, je crois au contraire que c’est une forme de faiblesse. La vraie force c’est de savoir qui on est et de l’accepter. Et pour cela il faut être capable de se remettre en question et d’entendre les critiques. Et il faut traiter les autres avec gentillesse. Mais perso j’ai été bien trop gentille.

Et bien tout ça c’est terminado finito. Je n’ai pas encore décidé d’infiltrer le clan des connasses mais j’avoue, j’essaie de me montrer un peu moins vulnérable. Je préfère qu’on pense que je ne suis pas le genre « trop gentille » en me rencontrant pour être agréablement surpris par la suite plutôt que de me montrer tout de suite trop disposée à être cool. Je ne prendrai plus le risque de me faire emmerder. Je trouve ça extrêmement triste d’en arriver là mais je pense que c’est une nécessité, l’idée étant quand même de se protéger. Je suis so fatiguée des petites vipères et des sociopathes. Je vais chérir ceux qui en valent la peine et pour le reste tout le monde devra faire ses preuves.

Je vous laisse avec une photo de Ju et moi au Big Fest, so excitées de voir Pharrell Williams. Juliette si tu passes par là j’en profite pour te répéter que je t’aime. Je pense que tu ignores à quel point tu comptes pour moi ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s